L'Ecole Ouverte

Une école ouverte sur le monde

Une quinzaine d'enseignants du primaire se réunissent une fois par mois et réfléchissent à leur pédagogie, partagent leurs expériences et leurs richesses pédagogiques. Aussi, de temps en temps, ils font appel à des formateurs extérieurs pour les aider à aller plus loin. Ils créent également des projets communs avec tous les enfants de leurs classes, par exemple une journée d'animation thématique.

Renseignements :
Evelyne Mélotte :  087/23.19.71


Pour la petite histoire...

C'est déjà avant 1970 que quelques enseignants, issus notamment de la branche 'enseignement' de la J.R.C. (Jeunesse Rurale Catholique), se sont réunis afin d'organiser des activités communes : balades en Fagnes…, camps internationaux en France, en Suisse, au Portugal…, lors desquels les enseignants échangeaient leurs pratiques et réfléchissaient sur l'institution scolaire.
Vers 1972, en lien avec Hypothèse d'école, certains ont eu l'occasion d'approfondir des réflexions critiques sur l'école. À cette époque, ce sont des enseignants maternels, primaires et secondaires qui se réunissaient régulièrement au Pays de Herve.
Très vite, en 1974, ce groupe s'est choisi un nom : le G.A.E.S. (Groupe d'Action Ecole et Société) et ne réunit plus que les maternelles et primaires. Il avait de grandes ambitions : son option fondamentale reposait sur le constat que la société est basée sur le profit personnel, les abus de pouvoirs et oppressions exercées sur les faibles où l'homme n'occupe pas la première place ; par son action le G.A.E.S. souhaitait participer à la transformation radicale de cette société en donnant priorité à l'épanouissement des individus, dans l'égalité et la justice. Le G.A.E.S. souhaitait analyser les problèmes concrets rencontrés dans l'école et l'enseignement afin de déboucher sur une action portant sur les causes (action personnelle, conscientisation, interpellation, collaborations, solidarité, etc.). Ils voulaient également rechercher et promouvoir des alternatives d'éducation et d'écoles.

Jusqu'en 1984, ces enseignants ont travaillé essentiellement sur les conseils de classe, la participation des élèves, la pédagogie Freinet et de Paolo Freire, la collaboration avec les écoles normales et l'organisation de conférences, la restructuration en cycles, la publication d'une revue (Infor Ecole et Société), les rationalisations (pour la diminution du nombre d'élèves dans les classes et contre la fermeture d'écoles). Ils ont notamment réalisé une grande enquête avec et sur les directions d'écoles, ainsi qu'un outil pédagogique sur le partage des nouvelles. Leurs actions étaient de grande envergure et les prises de positions assez fortes (collaboration avec les syndicats et autres mouvements).

Le G.A.E.S., tout comme d'autres groupes de la région, était soutenu par une coordination (G.C.A.P. : Groupe de Conscientisation et d'Animation du Pays de Herve) reconnue en éducation permanente qui, en 1986, prit le nom de " De Bouche à Oreille ".

En 1984, les enseignants de la maternelle ont décidé de former un groupe spécialisé dans leur tranche d'âge : Materchouette. Cette 'séparation' n'a pas empêché d'autres collaborations avec les enseignants du primaire par la suite.

C'est également dans ces années-là que des actions autour du thème de la paix ont été menées : les premiers jeux coopératifs ont fait leur apparition. S'est ensuite créé le groupe 'Education à la Paix', qui s'est attelé à la promotion des ces jeux au sein des écoles et du grand public.

Dans les années 87-89, les enseignants, toujours très dynamiques, ont organisé des semaines d'animation à Welkenraedt en collaboration avec les associations de la région et avec des mouvements comme la Ligue des Familles, l'A.P.E.R., etc. : l'occasion rêvée d'ouvrir l'école au monde extérieur. C'est d'ailleurs après ces animations que le groupe s'est choisi un nouveau nom : l'Ecole Ouverte.
A cette époque, ses actions et objectifs étaient les suivants : échanger des schémas de leçons, des visites et excursions, des textes et outils pédagogiques intéressants, des livres, des films et vidéos, des musiques, inviter des personnes-ressources pour continuer à se former… dans le but de promouvoir une pédagogie centrée sur la motivation et le plaisir d'apprendre, la connaissance de son milieu de vie, la participation active de chaque enfant à son développement personnel, le développement de l'esprit critique, la pratique de l'ouverture pour opposition à l'intolérance, la coopération par opposition à la concurrence, la négociation par opposition à l'imposition et la créativité par opposition à la reproduction.

Ensuite, début des années 90, grâce à un emploi temporaire, les groupes Materchouette et Ecole Ouverte ont réalisé des malles pédagogiques sur différents thèmes et diffusé un périodique " l'école ouverte ".

Depuis lors, l'Ecole Ouverte a continué à développer les objectifs cités plus haut.
Lors de leurs réunions mensuelles, les enseignants ont gardé le souci de conscientiser le public notamment autour de la question de l'évaluation d'école, de se former afin d'améliorer leurs techniques et outils pédagogiques en invitant des formateurs spécialisés : les défis, l'innovation pédagogique, la nature, le recyclage, la créativité, l'expression écrite…


En 1996, grâce à l'initiative d'un des membres, l'Ecole Ouverte a remporté un prix de l'innovation pédagogique. Cette réussite a insufflé une nouvelle dynamique au sein du groupe autour de la créativité. En 1997, c'est la discipline qui posait question. En 2000, grâce à la collaboration de la Fondation Nicolas Hulot, une malle sur 'l'eau' a vu le jour. C'est également en 2000 que le groupe a interpellé le Ministre Nollet : " Que faire de nos élèves lorsque nous sommes en formation ? Aucun remplacement n'est prévu… ". Les années 2001 à 2005 ont été marquées par les thématiques de l'art, la nature, la créativité et l'expression écrite.

En 2006 et 2007, en collaboration avec d'autres groupes du réseau (le Service Mobilier, la Goutte d'Eau et Education à la Paix), quelques classes de l'Ecole Ouverte ont visité le circuit du réemploi : visite du centre de tri des encombrants et grand jeu coopératif autour du mobilier et de la brocante de seconde main aux '3R'.

Presque tous les deux ans, les enseignants de l'Ecole Ouverte réunissent leurs classes (±350 enfants) pour une grande journée d'animation sur un thème choisi. C'est ainsi qu'ils ont vécu des moments riches d'échanges, de rencontres interculturelles et de découvertes : en 1995 'Regards sur le monde', en 1996 'Défifeuterro', en 2000 'Nature', en 2004 'Nature et écriture', en 2006 'Regards d'ici et d'ailleurs', en 2008 'Rallye découverte de Verviers'. La préparation et l'animation de certains temps d'ateliers étaient assurées grâce à la collaboration d'étudiants d'écoles normales.

Bref, un groupe en constante évolution, plein de richesses et de savoir-faire !



Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : lundi 8 mai 2017